Erreur de la base de données WordPress : [Table 'db13240_bdd2troover2019.tr17_wfLeechers' doesn't exist]
SHOW FULL COLUMNS FROM `tr17_wfLeechers`

Rapport 2021 de l'activité numérique des parlementaires | Troover | intelligence économique, veille, recherche en soures ouvertes, OSINT

Résumé

– 34,87 % des députés français sont présents sur 5 réseaux sociaux
– Près de 3 députés sur 4 disposent d’un site Internet
– 60 % des députés y ajoute une présence sur Twitter, Facebook et Youtube
Un seul député, est absent de tous les réseaux sociaux

75 % des députés comptabilisent moins de 1.000 recherches en moyenne par mois sur le moteur de recherche et 6 députés n’ont fait l’objet d’aucune recherche en 2021 sur Google !

En moyenne, la page Wikipédia d’un député français a été consultée 21.160 fois en 2021, soit une peu moins de 60 consultations par jour. Pour 4 députés leur page Wikipédia a été consultée moins de 10 fois par semaine en 2021.

On dénombre 135.000 articles dans la presse française citant au moins un député en 2021, sachant que certains articles mentionnent plusieurs élus. Un député français est cité en moyenne dans 230 articles dans l’année mais 73 % d’entre eux comptabilisent moins de 150 articles.

72,31 % des députés disposent d’un site Internet personnel (85,34 % en “.fr”). Il sont en moyenne classés dans les moteurs de recherche pour 275 mots clés et une moyenne de 500 visiteurs mensuels. 15 parlementaires se dénotent avec un trafic estimé nul ou quasi nul.

Plus de 98,5 % des députés français sont présents sur Facebook ; Seuls 9 députés en sont absents. 86,45 % des députés présents sur Facebook le sont à travers une page qui dispose en moyenne de 14.500 abonnés. Seulement 18% des élus disposent du badge de page ou profil officiel.

95 % des députés sont présents sur Twitter et seuls 24 députés n’y figurent pas. 77 % d’entre eux dispose du badge de compte certifié, sachant qu’un député écrit en moyenne 2 tweets par jour

77 % des députés disposent d’une chaine sur YouTube, auxquels s’ajoutent trois députés ont choisi une plateforme concurrente, avec une moyenne de 2.697 abonnés, mais 45% d’entre eux publient moins d’une vidéo par mois

Deux tiers des députés français disposent d’un compte Instagram (66,32 %), avec un activité très variable, une tendance de 1,6 publication par jour et une moyenne de 3.685 abonnés.

Près de 65 % des députés français sont présents sur Linkedin, 62 % y sont actifs et 80 % y comptent lus de 500 relations.

35 députés proposent de suivre leur activité via un groupe Telegram avec une moyenne de 861 membres.

Méthodologie

Nous avons observé la présence en ligne de 585 députés (559 députés ayant exercé un mandat plein en 2021, 16 ayant clôturé leur mandat en 2021 et 10 ayant débuté leur mandat en 2021).

Pour chaque député, nous avons analysé leur présence et activité sur différents médias et canaux (Cf. liste ci-dessous). Nous avons ressorti dans l’étude les chiffres globaux pour chaque indicateur et nominativement les Top 10 et bas de classements.

Pour cela nous avons mené des investigations en sources ouvertes (OSINT) sur les différents médias sociaux et différents moteurs de recherche.

Présence dans Google
– Volume de recherche dans Google

Présence dans Wikipédia
– Articles Wikipédia les plus lus
– Articles Wikipédia les plus modifiés

Présence dans la presse
Retombées presse

Site Internet
Nombres de mots-clés
– Autorité du domaine
– Trafic organique mensuel
– Nombres de backlinks

Présence sur Facebook
– Pages ou profils officiels
– Pages ou profils actifs
– Pages ou profils
– Nombre d’abonnés

Présence sur Twitter
– Comptes certifiés
– Nombre d’abonnés
– Nombre de Tweets publiés en 2021
– Pourcentage de retweets

Présence sur Youtube
– Chaine active
– Nombre d’abonnés
– Nombre de vidéos
– Vues de la chaine

Présence sur Instagram
– Comptes vérifiés
– Nombre d’abonnés
– Nombre de publications

Présence sur Linkedin
– Comptes actifs
– Nombre de relations
– Nombre d’abonnés

Présence sur Telegram
– Nombre de membres

Présence sur TikTok
– Compte vérifiés
– Comptes actifs
– Nombre de membres

Présence sur Pinterest

Présence sur d’autres médias sociaux

Téléchargez le rapport 2021
Chiffres globaux pour chaque indicateur, noms des députés présents dans les Top 10 et bas de classements pour chaque indicateur.

Pdf, 54 pages, Gratuit

Merci de bien vouloir renseigner votre email

Consulter le résumé [PDF]

Commandez une étude détaillée sur un député

Analyse nominative détaillée de l’activité numérique d’un parlementaire

240 € HT

  • Google: Volume de recherche, valeur, position par rapport aux autres députés, mots clés associés, évolution mensuelle, analyse et recommandations
  • Wikipédia: Statistiques de consultation de son article, nombre de modifications, position par rapport aux autres députés, évolution mensuelle, analyse des principales modifications, analyse et recommandations
  • Twitter: Nombre de tweets, pourcentage de retweets, moyenne de tweets par jour, nombre d’abonnés, principaux abonnés influents, principaux hashtags utilisés, meilleurs tweets, analyse et recommandations
  • Presse: nombre d’articles, répartition par type de presse, position par rapport aux autres députés, analyse
  • Facebook: Analyse du profil ou de la page, nombre d’abonnés, comparaison par rapport aux autres députés, recommandations
  • Twitter : Nombre d’abonnés, nombre de Tweets publiés en 2021, pourcentage de retweets, positionnement par rapport aux autres députés, analyse et recommandations
  • Youtube:  Analyse de la chaine, nombre d’abonnés, nombre de vidéos, nombre de vues de la chaine, positionnement par rapport aux autres députés, recommandations
  • Instagram: Analyse du compte, nombre d’abonnés, nombre de publications, comparaison par rapport aux autres députés, recommandations
  • Linkedin: Analyse du profil, positionnement par rapport aux autres députés, recommandations, nombre de relations, nombre d’abonnés
  • Présence sur d’autres médias sociaux
  • Recommandations générales par les consultants de notre filiale InMédiatic, dédiée à la communication d’influence et de mobilisation en ligne

Commander une étude personnalisée

Focus

Jean-Luc Mélenchon est le député le plus présent et actif sur Internet et les médias sociaux. Il dispose d’un site Web, et est présent et actif sur 8 médias sociaux. C’est également le seul député présent sur Twitch.

Frédéric Reiss est le seul député absent de tous les réseaux sociaux. Il dispose toutefois d’un site Internet régulièrement mis à jour. On peut lui associer un autre député, Bernard Brochand, présent que sur Facebook mais inactif depuis 2019. Doyen d’âge de l’Assemblée Nationale, il dispose lui aussi d’un site Internet actualisé régulièrement.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!